Mouton Gueule de Loup crédit d’impôt CITE-RGE-PTZ

Fenêtre à « mouton-Gueule de loup » c’est probablement la votre, et nous allons la refaire au plus proche, en reposant probablement vos poignées et en vous faisant bénéficier du crédit d’impôt 30% CITE : votre nouvelle fenêtre à double vitrage, « à l’ancienne » sera aussi performante que les fenêtres contemporaines ….authenticité et charme en plus !

mouton gueule de loup de fenêtre bois

gueule de loup et crémone fonte (photo non contractuelle)

La fenêtre est un des éléments les plus techniques de la construction du bâtiment. Comme toute technique, elle évolue. Ses évolutions sont connues et assez précisément datées. Grâce à ces évolutions, l’époque de construction ainsi que les apports ultérieurs peuvent être identifiés :  De nombreux documents anciens en notre possession, nous permettent de consolider cette approche architecturale.

Un petit Bref historique :

  • vitrages soufflés (dont on trouve des traces à l’époque romaine),
  • « papiers » huilés,
    fenêtre double vitrage de tradition

    fenêtre bois appui à l’ancienne mouton gueule de loup (photo non contractuelle)

  • volets bois intérieurs.

… puis naissance de la véritable protection extérieure :

  • fenêtres un vantail sur meneau central fixe (à plombs puis à verre à vitre inséré dans des croisillons de bois),
  • invention de la croisée à 2 vantaux (mi XVIIème),
  • invention de la mouton gueule de loup (fin XVIIème jusqu’ aux années 1970), puis retour vers les années 1990/2000
  • invention de la fenêtre à recouvrement (des années 1970 à nos jours) (hélas..)
  • autres modes de fermetures : coulissantes, guillotine (XVIIIème à nos jours).

Évolution des systèmes de fermeture :

  • targettes de volets intérieurs,
  • bois de meneaux,
  • espagnolettes (XVIIème à fin XIXème),
  • crémones en applique (XIX ème XXème),
  • crémones encastrées : actuelles.

Évolution des « petits bois » que nous ne détaillerons pas ici, mais qui permettent une datation. Nous sommes, parmi les très rares menuisiers à reproduire, sur votre fenêtre, le petit bois correspondant à son époque d’origine.

En résumé, la fenêtre est certainement l’un des ouvrages du bâtiment qui, devant remplir un usage de protection thermique, a, de tous temps, rempli une mission mettant en oeuvre la recherche d’un perfectionnement dans son mode de fermeture ainsi que dans les apports de luminosité. Elle participe au décor architectural : la fenêtre « à l’ancienne »  « à gueule de loup » de Rénovab perpétue, grâce à votre choix,  cette tradition.

Fenêtre « à l’ancienne », soit, mais performante, vous donnant accès au crédit d’impôt 30% CITE 2016